top of page
Rechercher
  • Benjamin Travostino

La mycose des ongles

Définition :


La mycose de l’ongle, également appelée onychomycose, est une infection de l’ongle dans laquelle

des champignons, des levures ou encore des moisissures viennent se loger sous l’ongle. Dans la

plupart des cas, il s’agit d’un dermatophyte (champignon parasite microscopique).

La mycose unguéale peut débuter en distale ou en latéral, pour ensuite s’étendre sur une grande

partie ou la totalité de l’ongle. Elle se traduit par plusieurs signes cliniques :

- Ongles jaunes, parfois blanc ou marron

- Ongles abimés, épaissis ou dédoublés qui s’effritent et se casse facilement

- Ongles décollés

- Peaux mortes jaunâtres et humides sous l’ongle

- Mauvaise odeur


Causes :


Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une mycose, dans la majorité des cas un ongle fragilisé est

un terrain prédisposant à son apparition. En effet, un ongle ayant subi des contraintes mécaniques

telles qu’un choc ou des microtraumatismes répétés peut finir par se décoller. Se sont alors des

germes affectionnant les lieux chauds et humides qui viennent s’installer dans un terrain favorable à

leur développement : sous l’ongle.

Le contact excessif avec l’eau peut également en être une cause, car il en découle dans la plupart du

temps de la macération et donc un lieu propice à l’apparition d’une mycose.

Certaines maladies telles que le diabète, les troubles vasculaires, le psoriasis etc… favorisent

l’installation des mycoses. Mais également le port de chaussures mal adaptées, trop serrées, trop

petites ou encore mal aérées.

La pratique de certains sports (course à pied, tennis, randonnée, ski …) peut entrainer des chocs ou

traumatismes fragilisant les ongles, tout comme certaines déformations morphologiques des orteils.


Une mycose unguéale n’est pas toujours facile à éliminer et peut devenir douloureuse si on ne la

soigne pas rapidement. Si vous voyez qu’un de vos ongles commence à se déformer, il faut agir sans

attendre.


Traitements :


Il existe plusieurs traitements de la mycose, mais quelque soit celui que vous décidez de faire, il faut

minimum 3 mois, en fonction de l’affection, pour soigner une mycose unguéale.

- Le traitement antifongique oral, pas toujours efficace à 100% et pouvant entrainer des effets

secondaires importants.

- Le traitement laser, qui consiste à détruire les champignons responsables de l’infection. Ce

traitement nécessite plusieurs séances, et peut s’avérer douloureux.

- Le traitement chez un podologue, est un traitement mécanique qui consiste à nettoyer toute

la partie atteinte de l’ongle ainsi que dégager le nid infectieux à l’aide de la turbine. Le but


étant de repartir avec une base la plus saine possible. Ce traitement est totalement indolore

pour les patients car le nettoyage s’effectue uniquement sur la partie de l’ongle qui est

atteinte et donc décollé.

Ce traitement doit être renouvelé de manière assidue toutes les 6 semaines afin que l’ongle

soit toujours nettoyé et sain.

L’application quotidienne d’une huile naturelle composée d’un antifongique et d’huiles

essentielles, est fortement conseillée en complément du soin effectué par le podologue.

La pause d’une onychoplastie peut également être envisagé en parallèle, afin de reconstruire

l’ongle et lui redonner une allure plus esthétique.


Pour terminer, une bonne hygiène corporelle est également fortement recommandée :

- Utiliser des chaussettes en coton et les changer tous les jours,

- Bien s’essuyer les pieds après la douche, y compris entre les orteils,

- Le port de chaussures adaptées dans les lieux publics tels que les piscines, etc …

- Eviter les chaussures trop serrées et favoriser les chaussures aérées.



BT Podologie


bottom of page