Rechercher
  • Benjamin Travostino

Course de l’escalade et podologie

Mis à jour : 16 déc. 2019

Chaque année la course de l’escalade rassemble plus de 40 000 participants, homme et femme, jeunes et moins jeunes, amateurs ou professionnels venant dompter la vieille ville de Genève en courant mais aussi en marchant. L’idée étant de passer du bon temps ou de se surpasser physiquement.


Vous avez déjà dû commencer à vous entrainer physiquement mais avez-vous pensez à vos pieds ? En effet lors d‘un effort intense ou de marches prolongées les pieds sont soumis à de nombreuses contraintes pouvant créer diverses pathologies et compromettre votre participation à ce magnifique événement.

Il convient de faire un soin global des pieds chez un podologue une dizaine de jours avant l’événement afin de supprimer toute accumulation excessive de peaux mortes (hyperkératose) permettant de limiter le risque d’apparition d’ampoules. Le podologue veillera à réaliser une coupe des ongles très courte avec un désépaississement de ceux-ci si nécessaire afin de limiter les chocs dans les chaussures et ainsi éviter l’apparition d’ongles noirs ou d’ongles incarnés.


Le choix des chaussures est important, elles doivent être ni trop grande ni trop petite, adapté à votre pied (largeur, hauteur, déformations éventuelles) mais également à votre façon de marcher ou de courir. Si vous avez des antécédents de douleurs aux pieds ou aux membres inférieurs votre podologue saura, lors d’un examen clinique détaillé, vous conseiller au mieux dans le choix de vos chaussures et réaliser une paire de semelles orthopédiques sur mesure et adapter à vos besoins.


Voici 3 conseils pour entretenir vos pieds et limiter le risque d’échauffement et d’ampoules :


  1. Tannez votre pied afin que la peau devienne plus résistante aux frictions. Pour cela badigeonnez l’ensemble de vos pieds avec du jus de citron; l’acide citrique présent dans le citron aura cet effet de tannage. Vous pouvez également appliquer du TANO d’Akiléine (pratique et non odorant). Même principe d’application sur les pieds, cette fois ci c’est l’acide tartrique qui va avoir l’effet tannant. À réaliser 1 fois par jour le soir au coucher, pendant 15 jours, 1 mois ou 3 semaines avant la course.

  2. Pour que la peau garde son élasticité il va falloir l’assouplir. Vous pouvez utiliser la NOK de chez Akiléine, à base de beurre de karité, ou de la vaseline, crème pour les irritations des plis fessiers chez les bébés par exemple. Cela est à réaliser 1 mois ou 3 semaines avant la course le matin.

  3. Les chaussures sont importantes, votre podologue saura vous conseiller après un examen approfondi, mais il ne faut pas négliger les chaussettes. Préférez des chaussettes spécifiques avec des coutures spéciales pour éviter le moindre frottement. Ne pas hésiter à badigeonner le pied de crème NOK avant l’événement, cela permettra de limiter les échauffements éventuels.